Un traitement par la lumière ou luminothérapie peut représenter un moyen de mieux passer l’hiver. D’excellentes lampes de luminothérapie à un prix abordable vous permettent de profiter d’une intensité solaire pour ramener ou prolonger l’été dans votre demeure, sans vous exposer aux effets secondaires. Et votre mal de dos, me direz-vous ? Je vous révèlerai ci-dessous en quoi il profitera aussi.

 

Ma lampe de luminothérapie, un café, des croissants…

Je ne suis pas du matin,ma lampe de luminothérapie

mais déjeuner au soleil me

donne des ailes…

Quand le soleil n’y est pas…,

…j’allume ma lampe de luminothérapie.

C’est bien une des habitudes les plus agréables que vous puissiez prendre.

 

Le spectre électromagnétique

Je ne vais pas vous faire un cours de physique, mais je voudrais juste vous soumettre l’image ci-dessous, qui nous intéressera d’ailleurs à plusieurs reprises:

 

le spectre électromagnétiqueSource : www. cosmovision.com

Les ondes les plus courtes sont les rayons gammas, suivies des ultraviolets, du spectre de la lumière visible (qui nous intéresse ici), des infrarouges et des ondes radio.

Le spectre visible de la lumière

 

Spectre de la lumière visible

 

L’intensité du soleil sous nos latitudes est évaluée entre 50’000 et 100’000 lux en été et tombe à 1’000 lux en hiver. Nous voyons bien que même en passant beaucoup de temps à l’extérieur en hiver, l’intensité de lumière reçue est assez faible. C’est un peu comme si vous consommez une grande quantité de légumes, dont la teneur en vitamines est faible, cela ne suffit pas à couvrir vos besoins en vitamines. L’intensité lumineuse dont nous avons besoin pour stopper la production de mélatonine (vous savez, l’hormone responsable du sommeil et dont la sécrétion diminue naturellement avec l’âge) se situe entre 1000 – 2000 lux. Connaissez-vous l’intensité de la lumière dans votre appartement ou au bureau. Elle n’atteint pas les 300 lux !

Le manque de lumière est donc inévitable en hiver.

 

Quels sont les effets d’une carence en lumière ?

Les symptômes engendrés par un manque de lumière sont ceux contre lesquels nous nous battons dès que l’automne arrive. Nous constatons tous un manque d’énergie, une plus grande fatigue, de l’irritabilité. Nous avons tendance à manger plus (surtout des sucreries). Mais elle a aussi des répercussions sur la concentration et l’apprentissage, sur le système immunitaire, sur le moral : le coup de blues n’est plus très loin, qui peut d’ailleurs aller jusqu’à une dépression.

Rien de bien sévère en soi, sauf que…

Il est facile de compenser ce manque en s’exposant une trentaine de minutes devant une lampe spéciale. Comme toujours, je vous propose d’intégrer un traitement, quel qu’il soit, dans votre quotidien et de l’associer à une activité qui fait déjà partie de vos habitudes. Comme cela, vous n’avez pas l’impression de devoir encore trouver le temps de le faire. Pour prendre mon exemple, je pose ma lampe sur la table de la cuisine ou du salon et profite pendant une demi-heure d’un bon petit-déjeuner.

Nous avions vu dans « Le poids de la douleur » comme les nuits peuvent être compliquées. Le cycle veille-sommeil peut facilement se dérégler et déstabiliser notre horloge interne tout autant que notre capacité à supporter la situation. En suivant ce traitement, qui est franchement une habitude très agréable, vous remarquerez en moins de deux semaines que vous serez clairement plus dynamique la journée et le soir venu plus fatigué. C’est une façon naturelle d’écarter la somnolence diurne et de stimuler un sommeil profond pendant la nuit. Qui dit sommeil profond dit que vous vous réveillerez moins régulièrement la nuit et donc que vous pourrez laisser dormir vos maux, tout au moins plus longtemps.

Ce n’est donc pas un effet direct, mais cumulé à une bonne literie, un massage, quelques exercices ou tout ce qui vous fait du bien, le résultat est significatif. Sans mentionner une diminution de prise de somnifères, dont nous connaissons les dégats sur le long terme.

 

L’impact de la lumière sur notre santé au quotidien.

Nous le savons bien, nous dépendons du système solaire. Notre corps est un récepteur biologique de lumière, dont les yeux sont la fenêtre. Nous absorbons 98% de la lumière à travers les yeux et 2% à travers la peau.

Lorsque la lumière traverse nos yeux, elle voyage jusqu’à l’hypothalamus. les bienfaits de la luminothérapie

C’est notre centre principal d’intégration d’informations du système nerveux, endocrinien, immunitaire et émotionnel. Il initie et dirige également notre réaction et adaptation au stress. On peut dire que l’hypothalamus utilise l’information activée par la lumière pour réguler les fonctions vitales du corps.

Comme l’effet stimulateur et régulateur de la lumière sur le corps humain survient au travers des yeux, il est facilement possible de lui apporter ce dont il a besoin avec une lampe appropriée.

 

Quels sont les critères importants ?

  • Tout d’abord, et cela vaut pour tout appareil médical, il vaut mieux choisir une entreprise certifiée et de confiance
  • Ensuite il faut savoir que le terme utilisé est: « une lampe d’éclairage plein spectre »
  • Celle-ci doit fournir une intensité de 10 000 lux (les lampes normales ont une moyenne de 300 à 500 lux)
  • Être certifiée CE
  • Ne doit émettre ni ultraviolets, ni infrarouges
  • Avoir une faible consommation d’électricité
  • Et enfin, avoir une illumination régulière, sans scintillements.

Parmi tous les modèles que l’on trouve sur le marché, je ne vous présente que ce que j’ai installé chez moi, à savoir :

Une lampe de table Beurer TL 100


Lampe de luminothérapie Beurer TL 100

Pourquoi ce choix ? Pour trois raisons : Premièrement elle remplit tous les critères mentionnés ci-dessus, deuxièmement elle a une fonction supplémentaire « Moodlight » ou lumière d’ambiance, vous avez donc deux lampes en une, et troisièmement sa forme ronde me plaît, ronde comme le soleil…

 

Des tubes pour le plafond Viva-Lite T8

 

tube Vita-Lite T8, luminothérapie

 

C’est dans notre cuisine que nous avons commencé l’aventure luminothérapie, il y a 6 ans. En situation d’handicap, il me fallait une solution bon marché, pratique et qui profite à toute la famille. Quelle est la pièce la plus utilisée et la plus polyvalente dans un appartement ? La cuisine ! On s’y réveille, on y mange, on y fait sa gym (très pratique pour garder son équilibre entre les deux plans de travail), on s’y incruste pour aborder les problèmes et partager les rigolades, on y lit, on s’y installe pour faire les devoirs pendant que maman prépare les crêpes, on reprend un café en lisant le journal. L’éclairage nous offre une excellente visibilité, la fatigue oculaire est réduite à un minimum, elle nous empêche de somnoler et nous met tous de bonne humeur. Que demander de plus! De surcroît, je n’ai pas encore eu besoin de changer les deux tubes que j’ai achetés en 2012. Juste pour vous dire la durée de vie, malgré une utilisation massive.

 

Quelles sont les précautions à observer ?

Si vous souffrez d’épilepsie, de dégénérescence maculaire, d’affections oculaires ou de rétinopathie, vous devez renoncer à la luminothérapie. Par précaution, demandez l’avis de votre médecin traitant ou de votre ophtalmologue. Par la même occasion, demandez-lui une prescription, pour prendre en charge une partie des frais d’achat.

Ce n’est pas parce que vous appréciez la lumière que vous devez rester planté devant en la fixant tout le temps. Faites comme vous avez l’habitude, vaquez à vos occupations, lire, écrire, téléphoner, manger, boire, éplucher, discuter ou surfer, jetez simplement de temps en temps un regard vers la lampe.

Vous pouvez l’utiliser aussi souvent que vous voulez, pensez néanmoins à l’utiliser régulièrement.

N’oubliez pas qu’elle a un effet stimulant, donc évitez de faire une séance le soir avant d’aller au lit.

Suivez vos impressions, si vous êtes sensible à la lumière, vous pouvez augmenter la distance entre votre corps et la lampe, diminuer l’intensité grâce au réglage facile en appuyant sur les touches +/- ( vous disposez de 10 niveaux de luminosité) et si vous utilisez la minuterie (vous pouvez déterminer la durée d’exposition entre 15 minutes et 2 heures), n’hésitez pas à raccourcir le temps de traitement en cas d’indisposition.

Ce traitement est et doit rester agréable

 

La luminothérapie dans le traitement des douleurs chroniques

Saviez-vous que des chercheurs utilisent l’optogénétique pour soulager les douleurs en éteignant des neurones avec de la lumière ?

La médecine par la lumière sera certainement la médecine du futur.

Nous en reparlerons donc bientôt.

 

Une lumière solaire, chic, j’aurai assez de vitamine D, même en hiver ?

Ne tombez pas dans ce piège !

Et bien non, les lampes sérieuses sont sans ou avec une part très faible d’ultraviolets, et ce sont uniquement les ultraviolets qui stimulent la production de vitamine D et de mélanine (pour le bronzage).

Dommage, vous me direz, mais en consolation, rappelez-vous que grâce à l’absence d’ultraviolets, la luminothérapie n’endommage ni vos yeux, ni votre peau. C’est chic aussi…

Désormais, qu’importe le temps qu’il fait dehors, qu’importe que vous soyez limité dans vos déplacements, chez vous il fait toujours soleil.

Pour parer à une carence en vitamine D, je vous renvoie à la lecture de mon article : « La vitamine D« .

Pour l’heure, j’espère vous avoir éclairé quelque peu sur ce traitement, auquel on ne pense pas assez souvent et qui est sans effets secondaires.

Comme je vous souhaite que le sommeil redevienne réparateur et régénérateur, que les difficultés à effectuer les tâches quotidiennes diminuent, que la prise d’anti-douleurs puisse être réduite !

Pour que vous puissiez profitez des bienfaits avérés de la luminothérapie, que ce soit avec une lampe, une ampoule, un tube, je vous indique ci-dessous la meilleure qualité au prix le plus bas :

Viva-Lite est le site sur lequel j’ai commandé (ceci n’est pas un lien d’affilié) : Tubes Viva-Lite T8

Sinon, vous trouvez un produit équivalent :

Et mon soleil « portable » est le suivant :

Comme toujours, je me réjouis de connaître vos réactions, vos expériences, tout ce que vous pouvez partager avec nous tous sous la section « Commentaire » et qui peut nous faire avancer vers une vie plus radieuse.

Lorsque la force de vie diminue, il suffit d’une étincelle pour faire renaître l’espoir.

 


les bienfaits de la luminothérapie

Mettez-vous en lumière !

 

Amicalement,

Françoise

 

 

 

 

 

 

 

Ma lampe de luminothérapie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!