Détendre les épaules et délier le noeud entre les omoplates


 

Bonjour,

Maintenant que vous me connaissez un peu mieux, vous ne serez pas étonné de la petite surprise que je vous réserve ci-dessous.

Il faut parfois prendre des détours et tendre l’oeil vers des solutions moins conventionnelles pour trouver son bonheur.

Vous le savez déjà, nous sommes faits pour vivre au grand air et faire travailler nos muscles. Les nécessités professionnelles, sociales et familiales nous contraignent à un mode de vie sédentaire, qui n’est pas salutaire à notre condition physique.

Il existe suffisamment de possibilités sportives, nous n’avons aujourd’hui que l’embarras du choix et du temps à prévoir pour s’y adonner.

Non, je ne vous parlerai pas d’exercices physiques au sens classique du terme, mais plutôt de mouvements qui, exécutés avec précision, offrent un soulagement bienvenu.

Gardez toujours à l’esprit que même si la cause est banale, il n’y a pas de douleur anodine. Le mot d’ordre dans l’exploration et l’exécution d’un mouvement est de travailler avec  son corps et non pas contre lui.

Allez-y en douceur ! On impose pas à un ami, ce que l’on ne voudrait pas pour soi-même.

 

 

Dessiner un huit couché (∞) avec les coudes


 

Nous, nous allons nous concentrer sur des mouvements simples et efficaces, genre petite astuce rapide pour un soulagement immédiat.

Permettez-moi donc de vous présenter Madame Fumiko Takatsu.

La vidéo étant en anglais, je me permets de vous traduire les points importants. Pour le reste les images parlent d’elles-mêmes.

 

 

 

 

  • Confortablement assis, enlacez-vous en posant les mains bien à plat sur vos omoplates
  • Laissez vos épaules tomber (le plus possible)
  • Imaginez-vous en train de dessiner devant vous dans l’air un huit couché
  • Respirez normalement et régulièrement durant tout l’exercice
  • Répétez une dizaine de fois
  • Faites le même mouvement mais dans l’autre sens
  • Répétez une dizaine de fois
  • Délassez-vous ! C’est le cas de le dire
  • Enlacez-vous à nouveau, mais cette fois en posant le bras qui était avant dessous, dessus. Vous me suivez ?
  • Et c’est reparti pour une dizaine de fois dans un sens, puis dans l’autre

 

Tout le haut du corps est un peu plus détendu et assoupli. Moi, je me sens infiniment mieux. Et en plus c’est amusant, non ?

Pour soutenir tous les bienfaits de vos exercices et vous désaltérer, je vous propose une bonne tasse de « potion magique« .

Je serais bien curieuse de savoir ce que vous en pensez…

 

Vos questions, remarques et suggestions sont les bienvenues, vous pouvez vous exprimer dans l’espace « Commentaire » ci-dessous :

 

Merci de votre visite et au plaisir de vous revoir.

 

Amicalement

Signature Le mal de dos au quotidien

 

 

 

 

Les maux en face

2 avis sur « Les maux en face »

  • septembre 26, 2017 à 7:08
    Permalien

    Bonjour Françoise, merci pour cet article très intéressant. Je ne connaissais pas cette technique, comme montré sur la vidéo. Ma compagne a souvent mal au dos dans cette zone, je vais lui partager ton article pour qu’elle essaye cette technique.
    Merci encore,
    Sylvain

    Répondre
    • septembre 26, 2017 à 7:15
      Permalien

      Bonjour Sylvain,
      Je suis ravie que tu aies découvert ce petit « truc », qui est rigolo à faire et tout de même très efficace. En plus il s’agit souvent juste d’un petit noeud à défaire, donc rien de grave. J’aime bien apporter un peu de légèreté au poids de la douleur.
      Toute belle journée
      Françoise

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!